4 clés à respecter pour réussir le référencement d’un site e-commerce

Pour un site e-commerce, le référencement représente un vrai enjeu et un véritable défi à relever pour leurs propriétaires. C’est un challenge dans la mesure où une boutique ne peut pas exister et être pérenne si elle ne réalise pas des ventes. Et même s’il existe des règles fondamentales uniformes pour le référencement des sites, il faut garder à l’esprit que des pratiques sont propres aux sites des marchands. Sans plus tarder, faisons la lumière sur les quatre bonnes pratiques pour mieux référencer son site e-commerce.

 

1. Travailler l’expérience utilisateur et la conversion

 

Il ne fait aucun doute que la vente en ligne est un domaine très particulier. De plus, les sites marchands ont des caractéristiques qui leur sont propres. Très souvent, ils ont des centaines, voire des milliers de pages produits. Et il faudra non seulement résoudre les éventuels soucis techniques avancés en rapport à cette grande quantité de pages, mais aussi agir pour la mise en avant des pages principales. À l’évidence, il n’est pas possible de valoriser simultanément toutes les pages du site e-commerce en raison de la taille du catalogue. C’est pourquoi il faudra concentrer les actions de référencement de site internet sur des pages stratégiques. À cet effet, les éléments à travailler sont la facilité de navigation, l’optimisation du maillage interne et la transformation des visiteurs en clients (conversion). Ces principaux facteurs améliorent l’expérience utilisateur et le taux de conversion.

 

2. Définir et choisir l’approche SEO pour son site commercial

bien-referencer-son-site-ecommerce-a-perpignan

Sur le web, les internautes sont classés en deux grandes catégories. Il y a la première dans laquelle les prospects sont regroupés. Ici, ce sont des visiteurs qui découvrent pour la première fois un site parce qu’ils sont à la recherche d’une solution à leur besoin. Avec cette classe, l’enjeu consiste à présenter clairement les solutions et les produits. Ensuite, il faut les rassurer et leur donner envie d’utiliser les produits proposés. Pour eux, l’approche SEO se définira en une stratégie de communication digitale axée sur les canaux d’acquisition. Les clients constituent la seconde catégorie. Ce sont les personnes qui connaissent et utilisent déjà le site. En clair, elles maitrisent le fonctionnement. Le gain de temps, la personnalisation et le compte client sont essentiellement les points à travailler. Pour eux, le webmarketing et la navigation sans oublier l’ergonomie seront tournés vers les canaux de fidélisation.

 

3. Mettre au point des actions de référencement

 

Plusieurs actions SEO sont importantes pour mieux positionner un site e-commerce. Un audit SEO sera nécessairement fait avant toute chose. Cela va permettre d’analyser tous les facteurs qui bloquent éventuellement le bon référencement de votre site marchand. Un travail technique sera ensuite effectué sur les pages stratégiques notamment les pages catégorielles pour qu’au moins 10% des pages produits les plus importantes soient mieux visibles sur les moteurs de recherche. Par ailleurs, la création de contenus textuels qualitatifs peut propulser votre site e-commerce. Ce sera un important travail rédactionnel. En outre, l’audit des fonctionnalités de la boutique en ligne et l’analyse des observations des comportements d’achats contribueront à avoir des données palpables pour améliorer la conversion.

 

4. Annexer des données structurées

 

S’il y a bien une chose qui influence le bon référencement d’un site e-commerce, ce sont bien les données structurées des produits. Encore appelées microdonnées, elles sont des informations qui donnent une meilleure compréhension de votre page aux moteurs de recherche. Sur une page produit par exemple, la notation de l’article, son prix ainsi que sa disponibilité sont des données utiles. Elles aident à améliorer le taux de clic sur les pages des moteurs de recherche lors des requêtes parce qu’elles permettent à l’internaute d’avoir une idée claire de ce qui lui sera présenté sur la page. Avec elles, il est plus simple de convertir l’internaute en un client.

 

Voilà, en résumé, les quatre bonnes pratiques pour convertir les visiteurs en clients et déclencher des ventes. De la sorte, en tant que marchand, vous ne pourrez vous attendre à ce que votre chiffre d’affaires soit optimisé que lorsque toutes ces spécificités sont prises en compte pour le référencement de votre site e-commerce.

 

Rate this post

Obtenez un Devis

Vous souhaitez être accompagné ? Laissez nous vos coordonnées et nous vous recontacterons.

5 + 9 =

Nos derniers articles de blog