12 étapes pour créer un site ecommerce réussi en 12 mois !

Certains experts prédisent que le commerce électronique dépassera les 2 000 milliards d’euros de ventes dans les prochaines années – c’est l’industrie qui connaît la plus forte croissance et l’une des plus précieuses.
 
Lorsque vous pouvez faire vos achats en ligne, passer la commande sans problème, puis faire expédier votre jean préféré, une jolie montre neuve ou même un ordinateur personnalisé directement à votre porte, vous pourriez penser que le processus n’est pas si compliqué.
 
En tant que spécialiste du marketing numérique, j’ai aidé de nombreuses marques à augmenter leurs ventes grâce au commerce électronique. Cela m’a donné envie de lancer mon propre site de commerce électronique, afin de pouvoir vraiment comprendre le processus et ce qu’il faut pour lancer une boutique en ligne à partir de zéro.
 
Vous trouverez ci-dessous des conseils et des astuces que j’ai appris pendant des années d’experience.  Les étapes décrites ci-dessous vous permettront non seulement de prendre le chemin le plus rapide et le plus professionnel pour mettre votre site en ligne, mais aussi de préparer votre marketing et votre référencement pour un succès futur, ce qui augmentera vos bénéfices.
 
Si vous ne souhaitez pas perdre de temps et être accompagné, n’hésitez pas à contacter notre agence web situé à Perpignan dans le sud de la France.

Comment créer un site internet réussi ?

 

Stratégie de référencement sur un an.

créer site internet qui fonctionne 12 étapes

 
Si vous n’avez jamais démarré une boutique en ligne à partir de zéro, il est impossible de comprendre à quel point le processus est long et détaillé.
 
Lorsque vous regardez un site de commerce électronique, vous ne pensez jamais au fait que quelqu’un a dû élaborer le contenu et charger individuellement chaque produit. De plus, vous devez également négocier avec chaque fabricant pour pouvoir lister ses produits en ligne, avant même le début du processus de listage proprement dit.
 
En plus de tout le travail nécessaire pour construire le site, mon expérience en agence de marketing m’a permis de comprendre à quel point il pouvait être frustrant d’avoir ce site et ce modèle d’entreprise qui fonctionnent, sur lesquels on a travaillé si dur, mais qui ne génèrent pas de trafic organique.
 
Nous avons donc lancé notre stratégie de référencement naturel et payant au début, un an avant le lancement du site, tout en construisant simultanément notre site web. Nous avions de toute façon besoin de ce temps pour le développement, alors pourquoi ne pas en tirer le meilleur parti et faire d’une pierre deux coups.
 
Vous trouverez ci-dessous une liste de toutes les étapes que nous avons franchies pour démarrer et construire avec succès notre site de commerce électronique :
 
 
1. Achat d’un nom de domaine.
 
C’est assez simple. Vous avez besoin d’un nom de domaine qui identifiera parfaitement votre marque. Ne réfléchissez pas trop à la procédure. En utilisant un site comme OVH, vous pouvez acheter un nom de domaine pour moins de 15 €.
 
 
2. Trouvez un développeur web.
 
C’est un élément crucial pour le lancement de votre site de commerce électronique. Si vous souhaitez lancer votre site dans un délai relativement court et de manière professionnelle, assurez-vous de faire vos vérifications lorsqu’il s’agit d’engager un développeur. Obtenez des références d’autres sites de commerce électronique que le développeur a construits. Obtenez un calendrier du temps qu’il prévoit pour le lancement du site. Veillez à ce qu’il dispose d’un fond graphique pour pouvoir recadrer les images qui s’aligneront sur votre site. N’oubliez pas de demander au développeur s’il a de l’expérience dans la création de sites internet sur la plateforme de commerce électronique que vous avez choisie (voir étape 4).
 
Trop souvent, les entrepreneurs vont de l’avant avec un développeur sans faire preuve de la diligence requise en termes de recherche. Ne laissez pas cela vous arriver, car cela peut entraîner l’arrêt de votre site avant même que vous n’ayez commencé. Si vous souhaitez en savoir plus sur le temps de lancement de votre site de commerce électronique, n’hésitez pas à contacter un spécialiste de la conception de sites web.
 
 
3. Obtenez tous les documents dont vous avez besoin pour une entreprise légitime.
 
Enregistrez votre entreprise, obtenez une licence de vendeur et commencez à examiner les questions juridiques liées à l’entreprise. Vous devez contacter un avocat local pour vous aider à créer votre entreprise. Bien qu’il s’agisse d’un coût initial, cela vous évitera sans doute des maux de tête et des dépenses importantes à l’avenir.
 
Vous devrez d’abord établir une stratégie et déterminer l’État dans lequel vous souhaitez être domicilié, puis vérifier les documents requis auprès du secrétaire d’État et du département des impôts ou des recettes de cet État.
 
Vous devez créer tous les documents légaux avant de créer votre site internet.
 
Si vous créez une association à but non lucratif, renseignez-vous auprès de votre avocat ou de votre comptable.
 
 
4. Sélectionnez le commerce électronique et la plate-forme d’hébergement de site web.
 
Pour économiser du temps et de l’argent, sélectionnez une plateforme de commerce électronique populaire. Je recommande Shopify, WooCommerce, Prestashop ou Magento. La plupart des développeurs les connaissent bien, ce qui facilite l’intégration de plugins, le traitement des paiements, etc.
 
Pour notre site de commerce électronique de soins de la peau, nous avons décidé d’utiliser WooCommerce en raison de ses capacités WordPress. Nous avons choisi notre hébergement sur OVH qui nous fournit une solution d’hébergement rapide et sécurisée.
 
 
5. Trouvez un thème qui correspond à votre vision du commerce électronique.
 
 
Pour gagner encore plus de temps, vous pouvez acheter un thème sur ThemeForest afin de trouver une mise en page qui ressemble à l’apparence et à la sensation que vous souhaitez du point de vue du commerce électronique. ThemeForest propose plus de 28 000 modèles et thèmes de sites web à partir de 2€ , ce qui en fait le premier marché de modèles de sites web.
 
Ne réinventez pas la roue. Plutôt que de construire votre site internet à partir de zéro, téléchargez un modèle de ThemeForest ou d’un site similaire. L’expérience nous a appris que le processus de personnalisation peut être très opportun et frustrant. Ainsi, si vous pouvez trouver un thème qui vous plaît, vous vous épargnerez sans doute un sacré mal de tête.
 
Pour partir d’un thème et le personnaliser, contactez notre agence web.
 
 
6. Faites vivre votre site web.
 
Dès que vous vous engagez à créer votre entreprise, mettez votre site en ligne, avant même d’y inscrire vos produits. Demandez à votre développeur web de créer une page d’accueil, une page « À propos de nous » et une page de contact. Il n’est pas nécessaire qu’elle soit belle, mais il sera utile d’avoir un site qui fonctionne pour de nombreuses raisons :
 
Premièrement, il vous permettra d’établir votre légitimité lors de la négociation de contrats avec les vendeurs. Vous aurez plus qu’une simple idée.
 
Deuxièmement, en s’adressant aux journalistes et aux blogueurs, ils pourront constater que vous avez un site web et que vous êtes crédible.
 
Troisièmement, cela vous donnera un endroit où toutes ces sources pourront se connecter à votre site, ce qui est bien sûr essentiel pour le référencement.
 
 
 
7. Surveiller l’experience client
 
Une fois le site mis en ligne, découvrez le, visitez chaque page, prenez en compte l’expérience client.
 
Essayez de vous comporter comme un acheteur potentiel, notez tous les dysfonctionnement et également les détails qui peuvent gêner l’experience utilisateur.
 
 
8. Getfluence.
 
Getfluence est un outil qui vous permet d’être en relation avec d’autres sites internet et de booster les liens qui rentrent vers votre site web.
 
Lorsque l’on sait que les liens entrants sont essentiels pour le référencement...
 
 
 
9. Sensibilisation personnalisée.
 
Les relations personnalisées sont très importantes, tant pour les vendeurs que pour les médias. Si vous avez mis en œuvre avec succès une stratégie de référencement, vous comprenez certainement la valeur des relations personnalisées.
 
Veillez à présenter le site web sous un jour favorable. Il est important de faire des recherches sur les journalistes et les éditeurs afin que, lorsque vous leur présentez une idée d’article, l’e-mail ne soit pas enfoui dans leur boîte de réception ou supprimé sans avoir été lu.
 
Imaginons que votre magasin de commerce électronique vende de la « sauce pour pâtes de Pete ». Partagez votre savoir-faire en rédigeant des articles qui renseignent les lecteurs et les amateurs de cuisine sur vos recettes les plus délicieuses. Envoyez à un rédacteur un échantillon de votre sauce pour pâtes pour l’aider à expliquer pourquoi votre pesto se distingue de la concurrence.
 
Si vous ne vendez que votre propre sauce pour pâtes maison, vous n’aurez pas affaire à des relations avec des vendeurs, mais si vous vendez des marques et des produits différents, vous travaillerez en étroite collaboration avec ces vendeurs. Ou du moins, vous devriez l’être !
 
Décrochez le téléphone ou rencontrez votre représentant pour prendre un café. Les vendeurs sont les personnes qui dictent les ventes et les promotions. Ils peuvent vous tenir au courant des dernières tendances de leur marque pour vous aider à augmenter vos ventes. Ce sont les personnes qui connaissent le mieux les produits que vous vendez, il est donc très important d’établir des relations avec eux. Faites-leur savoir que vous êtes une équipe et que vous voulez travailler avec eux pour que vous réussissiez tous les deux. Ils l’apprécieront et penseront à vous chaque fois qu’ils auront une offre ou une promotion spéciale, ou même une excellente idée de marketing. Si vous avez établi une relation avec eux, le vôtre est le site web avec lequel ils voudront partager ces idées et ces offres.
 
 
 
10. Obtenez une passerelle de paiement.
 
Vous êtes-vous déjà demandé comment les paiements par carte de crédit étaient acceptés sur les sites de commerce électronique ? C’est grâce à une passerelle de paiement et aussi à un processeur de cartes de crédit. Vous êtes probablement plus familier avec PayPal ou Stripe. Mais si vous voulez accepter les cartes de crédit, la facturation récurrente et le paiement par téléphone portable, une passerelle comme authorize.net ou 2Checkout.com offrent des options intéressantes. WooRockets.com fournit une liste des « 5 meilleures passerelles de paiement pour les sites de commerce électronique ».
 
Il n’est pas facile de faire approuver une passerelle de paiement et un processeur de cartes de crédit. Faites donc vos recherches et assurez-vous d’être bien préparé. Avant de faire votre demande, vous devrez mettre en place un processus de paiement sécurisé sur votre site web, créer une politique de confidentialité et une politique de retour, déterminer vos méthodes d’expédition et de livraison, et disposer d’un numéro de téléphone et d’une adresse électronique pour le service clientèle.
 
Toutes ces informations devront être visibles sur votre site web. Assurez-vous également d’avoir un historique de crédit propre, un permis de conduire américain ou une carte d’identité d’État, un compte bancaire américain pour l’entreprise où les fonds seront déposés, et une carte d’identité fiscale fédérale. Vous aurez besoin d’un chèque annulé (ou d’une lettre de banque avec les informations relatives à votre compte) et il est également conseillé de joindre à votre demande une lettre de motivation expliquant votre entreprise et les raisons de votre réussite.
 
La mise en place de votre passerelle de paiement et le traitement des cartes de crédit peuvent prendre un certain temps. Ces processeurs ne veulent pas prendre de gros risques sur une entreprise sans expérience ou qui a peu de chances de réussir, vous devez donc leur prouver que ce n’est pas le cas de votre entreprise. N’attendez pas la dernière minute pour entamer ce processus.
 
En rapport : 5 caractéristiques à rechercher lors du choix du bon modèle de paiement électronique
 
 
 
11. Google Shopping + catalogue de produits Facebook.
 
Nous avons beaucoup parlé de la nécessité de renforcer votre présence SEO pendant le processus de développement afin que, plutôt que d’attendre la fin du développement du site web et de recommencer votre SEO à zéro, vous puissiez commencer à renforcer votre SEO pendant que votre développeur se branche sur votre site.
 
Il y a cependant certaines choses que vous ne pouvez pas faire avant que le site soit prêt à être lancé et que les produits soient tous téléchargés. Lorsque vous en êtes aux dernières étapes du développement, veillez à mettre en place votre campagne d’achat sur Google afin de vous assurer que les images de vos produits se remplissent lorsque les utilisateurs recherchent des mots clés pertinents. Si vous ne connaissez pas Google Shopping, je vous donne des instructions détaillées sur les « 4 étapes faciles pour mettre en place une campagne d’achat Google par l’intermédiaire de Merchant Center ».
 
Vous pouvez utiliser ce même flux de données provenant du centre commercial et le télécharger dans le catalogue de produits de Facebook.
 
En rapport : Google All-Knowing lance des alertes d’achats déclenchées par la géographie
 
 
 
12. Commander l’emballage et déterminer les possibilités d’expédition et de stockage.
 
Avant de pouvoir lancer votre site web, vous devez déterminer comment stocker et expédier votre inventaire. Vous devrez déterminer le stockage pour prendre des dispositions avec vos fournisseurs. Voici quelques questions auxquelles vous devrez répondre :
 
Utiliserez-vous le drop shipping ou stockerez-vous tout votre stock dans un entrepôt ? Utiliserez-vous USPS, UPS, FedE ou une combinaison des trois pour expédier et suivre les colis ? Dans quel pays allez-vous expédier votre colis ? De quelle taille d’emballage avez-vous besoin ? Allez-vous inclure du matériel promotionnel dans vos colis ? Y a-t-il des restrictions d’expédition pour les produits que vous proposez (par exemple, certains produits de beauté ne peuvent être expédiés que par voie terrestre) ?
 
Vous devez répondre à toutes ces questions avant de pouvoir expédier des marchandises. Comme vous pouvez le voir, la création d’un site de ecommerce est un processus assez complexe et détaillé.
En suivant cette liste de contrôle, vous vous assurerez de prendre les mesures appropriées pour lancer votre site web en temps voulu tout en étant proactif en matière de référencement et de marketing.
 
Si vous avez n’importe quel besoin, ou besoin d’un créateur de site web : contactez-nous.
Rate this post

Obtenez un Devis

Vous souhaitez être accompagné ? Laissez nous vos coordonnées et nous vous recontacterons.

13 + 5 =

Nos derniers articles de blog